5 questions clés pour investir intelligemment

5 questions clés pour investir intelligemment

5 questions clés pour investir intelligemment

1 – Quelle est selon vous la chose la plus importante que vous avez apprise pour investir avec succès ?

La règle fondamentale pour réussir dans le domaine des investissements est d’inscrire ses investissements dans une stratégie que je qualifie de globale. Globale ne veut pas forcément dire que la stratégie s’inscrit sur le long terme, mais qu’elle tient compte non seulement des qualités intrinsèques de l’investissement, mais également de tous les aspects l’environnant : les conditions d’entrées et de sortie, la fiscalité ou encore la conjoncture économique. On n’investit pas dans un produit financier, immobilier ou dans une société non côtée, pour faire plaisir au commercial qui nous le propose mais 1. parce que c’est un bon investissement, 2. parce que la finalité de l’investissement correspond à nos objectifs, 3. parce que c’est le moment de faire cet investissement et 4. parce qu’on a bien compris ce qu’on investit en temps et en argent et ce qu’on en retirera possiblement.

2 – Quelles sont les qualités nécessaires à l’investisseur pour réussir ?

De nombreux biais émotionnels affectent le comportement des investisseurs : l’hubris naturellement, mais également le biais de familiarité (investir uniquement dans ce que l’on connaît) ou le biais de fixation (penser que parce que le cours est descendu, il remontera forcément).

La qualité principale est de pouvoir contrôler ses excès émotionnels. Il n’existe pas d’investissement parfait. Il existe des opportunités et l’investisseur doit pouvoir et doit savoir les saisir. Pour ce faire, il doit à la fois garder un esprit critique et, dans le même temps, savoir prendre une décision rapidement.

La qualité principale est de pouvoir contrôler ses excès émotionnels

3 – Dans votre livre, Savoir Investir, vous donnez un processus pour reconnaître un bon investissement, quels sont les paramètres les plus importants pour vous ?

L’une des méthodes que je conseille, très simple d’utilisation, est de faire la liste des forces et des faiblesses de l’investissement, d’y ajouter les coûts financiers, le temps consacré à la mise en place de l’investissement et, de l’autre côté, du potentiel retour sur investissement. L’investisseur doit se poser la question suivante : le coût et le temps que j’engage valent-ils la peine pour ce retour-là ? Il n’y pas d’investissement parfait, mais chaque investissement correspond à un type d’investisseur particulier.

Dans les faits, pour reconnaître un bon investissement, il suffit très souvent de se poser les bonnes questions. La liste complète des questions se trouve dans le livre.

4 – Comment voyez-vous les marchés frontières sur les prochaines années ?

La croissance économique est basée principalement sur un double phénomène, celui de l’innovation, à savoir la capacité qu’ont certains entrepreneurs à retirer une épine du pied d’un certain nombre de consommateurs (en d’autres termes, à améliorer leur niveau de vie) et le rattrapage économique. Le phénomène de progrès technique est incertain dans sa réalisation. Qui peut sérieusement nous dire à quoi ressemblera le monde dans 20 ans ? Ceux qui le font (et continuent à la faire) se trompent continuellement (et continueront à se tromper).

Le phénomène de rattrapage économique est beaucoup plus facilement anticipable. Les pays dont le PIB par habitant est inférieur à 10 000 dollars par habitant ont un potentiel de croissance plus important que ceux dont le PIB par habitant est aujourd’hui de 40 000 dollars. Il ne s’agit pas d’innover et de créer mais de répliquer et d’adapter ce qui fonctionne déjà ailleurs.

De ce point de vue, les pays que l’on qualifie aujourd’hui de marchés frontières offrent une double opportunité : le PIB par habitant est inférieur à 10 000 dollars et le solde démographique est positive. Le développement de l’interconnexion globale devrait provoquer une accélération du phénomène de rattrapage et ces pays devraient connaître une croissance importante ces prochaines années.

Il ne faut toutefois pas croire que tous les marchés frontières seront un eldorado. Un marché offre un potentiel de croissance s’il présente :

  • 1. Un cadre juridique et fiscal stable – ce qui permet aux entrepreneurs de prendre des risques dans un environnement connu.
  • 2. Une volonté politique de mener une politique économique de croissance.
  • 3.Un branding international – c’est-à-dire réussir à exister sur la carte mondiale des destinations d’investissements.

5 – Quel conseil donneriez-vous aux lecteurs qui souhaitent investir mais sont inquiets de la conjoncture économique mondiale ?

Je leur dirais que l’inquiétude n’est pas une stratégie d’investissement. Peu importe la direction du marché et peu importe le marché, l’investisseur doit essayer, dans la mesure du possible, d’anticiper des mouvements.

Cette anticipation doit se baser sur une analyse rationnelle de facteurs mesurables.

Notre conjoncture économique mondiale est marquée par une politique monétaire accommodante des banques centrales (FED, BCE et BoE, etc.). Une politique monétaire accommodante keynésienne n’est pas créatrice de valeur mais de billets de banque. Milton Friedman explique que l’augmentation de la masse monétaire est le facteur majeur de l’augmentation des prix, en d’autres termes d’inflation. Les politiques inflationnistes sont mauvaises pour les rentiers et les détenteurs d’obligations. A l’inverse, les actifs que l’on qualifie de tangibles offrent une protection satisfaisante face au risque d’érosion monétaire.

Gérald Autier est expert en stratégies d’investissement. Il enseigne à l’Académie Présidentielle Russe les stratégies d’investissements. Il est l’auteur de Savoir Investir paru en 2015 aux éditions Maxima. Depuis bientôt dix ans, Gérald Autier conseille à des particuliers fortunés quant à la gestion de leurs intérêts privés. Il compte parmi ses clients des cadres dirigeants de multinationales, des banquiers, des entrepreneurs, de hauts fonctionnaires, des restaurateurs, des sportifs de niveau international.

Vous retrouverez “Savoir Investir” sur le lien ci-après : http://www.amazon.fr/SAVOIR-INVESTIR-PRATIQUE-GERALD-AUTIER/dp/2840018357/

Leave a Reply

Message
Name
E-mail
Website