Education financiere – Qu’est ce que le quantitative easing?

Education financiere – Qu’est ce que le quantitative easing?

Les Banques Centrales fixent le prix interne de l’argent (le prix externe de l’argent est le taux de change). Ils utilisent pour cela un taux officiel que l’on appelle le taux directeur.
Ce taux directeur est utile dans tous les secteurs de l’économie (de l’emprunt payé par les sociétés commerciales, des coûts des prêts immobiliers jusqu’aux rendement des placements financiers). Les taux d’intérêts élevés rendent l’emprunt moins attractif et l’épargne plus attractive alors que les taux d’intérêts faibles ont l’effet inverse.

Lorsque les taux d’intérêts directeurs sont proches de zéro (ce qui est le cas en ce moment), l’effet sur l’économie n’est plus efficace. Il existe toujours une différence avec les taux long termes qui eux agissent sur le coût des prêts immobiliers à taux fixes. Il existe une autre façon d’avoir un effet sur l’économie : le quantitative easing ou assouplissement quantitatif.

Cette politique (que l’on appelle non conventionnelle) est mise en place par la Banque Centrale Européenne. C’est elle qui a le pouvoir de la mettre en place sur la zone euro. L’idée est de créer de l’argent nouveau à utiliser dans l’économie. La Banque Centrale Européenne utilise cet argent frais pour acquérir plus de dettes souveraines des Etats européens (la dette françaises ou grecque par exemple).

Lorsque le poids de la Banque Centrale Européenne entre en jeu pour acquérir des dettes souveraines, leurs prix augmente (et conséquemment leurs taux d’intérêt diminuent, et le niveau des taux d’intérêts fixes diminuent également). Les particuliers, les Etats et les entreprises peuvent se refinancer ou emprunter moins chers. Cela doit avoir en principe des effets positifs sur l’économie.

Bien entendu, tout cela n’est pas sans risque. S’il suffisait d’ajouter de l’argent dans l’économie pour se financer, cela se saurait, et le Zimbabwe serait le pays le plus riche du monde.

Cela a une incidence sur les prix à la consommation si les capacités productives du pays ne suivent pas (si le pays est en stagnation économique, par exemple), ce qui est en ce moment le cas de l’Europe.

SAVOIR INVESTIR
Pour aller plus loin avec mon dernier Livre :
Savoir Investir – Guide Pratique pour particuliers avisés
Tout ce que votre banquier aurait du vous dire sur vos investissements

Leave a Reply

Message
Name
E-mail
Website